Genève donne une leçon de réalism à Guin

Veröffentlicht: 24. November 2014 von cbaeriswyl in Saison 2014/2015, Spielbericht
Schlagwörter:,

Les Fribourgeois faisaient la course en tête à la mi-match, mais tout a basculé en cinq minutes.

L’équipe de Thomas Zwahlen avait tout pour bien faire samedi soir à Genève. La partie a d’ailleurs bien commencé pour les Singinois. Dès les premières minutes de jeu, ce sont eux qui ont dicté le rythme et qui ont pu logiquement ouvrir le score à la 10e (Ayer, 0-1). Ce but n’a pas changé la physionomie du match, avec des Servettiens qui se sont contentés de repousser les assauts fribourgeois. Le deuxième but n’était pas loin mais Collaud, le gardien genevois auteur d’un très bon match, a alors gardé son équipe dans la partie.

Le début du deuxième tiers a ressemblé comme deux gouttes d’eau au premier, sans pour autant que les visiteurs ne parviennent à doubler la mise. Au contraire, c’est Genève qui a profilé de sa première offensive véritablement dangereuse pour égaliser. Coup dur pour la troupe de Zwahlen, qui était à ce moment de la partie bien mal payée. Mais le pire était encore à venir. Guin n’a pas eu le temps de digérer l’égalisation que son adversaire avait déjà pris l’avantage (2-1), avant d’enfoncer le clou (3-1) quatre minutes plus tard… Un passage à vide que Joël Sassi regrettait amèrement: «Après l’égalisation, on a traversé 5-6 minutes moins bonnes, et ils ont mis deux buts supplémentaires, ça ne doit pas arriver…»

Dès le début du troisième tiers, Guin a retrouvé son visage conquérant. Les visiteurs ont à nouveau pris l’ascendant et sont logiquement parvenus à réduire le score à 12 minutes de la sirène finale. C’est à ce moment-là que Genève a pris son temps mort afin de changer de stratégie: prise de risque minimum. Toutefois, les Fribourgeois ne sont pas passés loin de l’égalisation. Les actions dangereuses se sont multipliées devant le but adverse, mais les visiteurs ont péché à la conclusion. Le coup de poker tenté par Zwahlen à une minute de la fin (sortie du gardien) n’y a rien changé: les Bulls ont quiné les Vernets avec zéro point et beaucoup de regrets… «On a tout essayé, mais on n’a pas assez tiré au but, On devait se mettre à l’abri plus tôt. Ce soir, on perd bêtement 3 points alors qu’il y avait mieux à faire», regrette Joël Sassi.

Texte: Kevin Yerly – La Liberté / Détails: Regio-League / Notes: Guin évolue sans Abplanalp, Hezel, K. Roggo, Waeny.

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s