Guin concède une défaite par négligence

Veröffentlicht: 14. Januar 2015 von cbaeriswyl in Saison 2014/2015, Spielbericht
Schlagwörter:, , ,

Les errements défensifs des Singinois leur ont coûté cher. Les Jurassiens n’en demandaient pas tant.

Les Bulls de Guin affrontaient l’équipe en forme du moment en recevant hier soir Franches-Montagnes, la seule équipe à avoir capitalisé davantage de points – neuf en trois matches – qu’eux depuis le début du tour final. Et si les Singinois se sont montrés globalement supérieurs dans le jeu malgré de nombreuses et inhabituelles imprécisions, les Jurassiens ne se sont pas fait prier pour profiter de la passivité défensive – tirant par moments sur la léthargie – de leurs hôtes.

DSC08112Si l’ouverture de la marque par les visiteurs sur leur premier tir après un peu plus de 3 minutes laissait présager une soirée compliquée pour Guin, les premières secondes du tiers médian plongeaient le public local dans la stupeur: pas encore tout à fait de retour de la pause, a l’instar de la moitié de l’assistance, les Bulls regardaient admirativement Nicolas Boillat se présenter seul face à Weber et déposer le puck dans la lucarne (21e).

Toujours dominateurs, les Bulls trouvaient enfin la faille dans la muraille construite par Fragnoli devant son but tout juste deux minutes après avoir encaissé un 0-3 que l’on pensait rédhibitoire. La carapace du gardien jurassien, souverain jusque-là, s’était-elle fissurée? Tout à coup fébrile, il laissait passer un peu facilement les envois pas vraiment inarrêtables de Bürgy (45e) et d’Ayer (53e). La, revenus, de 0-3 à 3-3, les ‘Taureaux’ se laissaient aller à un coupable relâchement et défendaient en reculant, ce dont Joan Sigrist, homme du match avec ses deux buts, profitait pour sceller la marque et la victoire de ses couleurs moins d’une minute plus tard.

Guin, qui se trouve quatrième à la suite de ce revers, rate ainsi une belle occasion de prendre la tête du classement, et son entraîneur risque de pointer quelques errements à ne pas réitérer lorsque les play-offs commenceront. «Nous étions meilleurs, et lorsque nous sommes revenus à 3-3, je pensais que nous passerions l’épaule» , raconte Thomas Zwahlen. «Après coup, on se dit qu’il aurait fallu prendre un temps mort ou secouer les lignes, mais tout est allé trop vite.»

Texte: Bruno Galliker – La Liberté / Photo: Alexander Raemy / Détails: Regio-League

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s