Le HC Guin peut prolonger la fête

Veröffentlicht: 16. September 2016 von Team in Saison 2016/2017

Le club singinois, qui célèbre son jubilé, mise sur la stabilité. Il entre en lice demain en première ligue

Première ligue » Que les fans du HC Guin soient ici avertis: les Bulls évolueront avec un chandail rouge et blanc dès demain, jour du lancement de leur saison 2016/17. Le club singinois n’a ni été racheté par une boisson sucrée, ni décidé de jeter le bleu et le jaune aux oubliettes. Il fête simplement son 50e anniversaire. Et le temps d’une saison, il revient aux couleurs de 1966. Outre ce clin d’œil, un livre du jubilé et une participation à la Coupe de Suisse (le 27 septembre face à Genève-Servette) sont à signaler.

Pour cette saison pleine de festivités, Guin mise, à nouveau, sur la stabilité. L’entraîneur Thomas Zwahlen s’apprête ainsi à vivre sa 8e reprise derrière le banc des Bulls. L’effectif n’a, lui, subi que quelques rocades. Trois juniors élites A de Fribourg-Gottéron (Lars Blanchard, Benjamin Bussard et Yannik Chassot) ont franchi la barrière de rösti. Et Sandro Thom les a rejoints en provenance de Coire (1re ligue).

La vie sans Abplanalp

Dans le sens inverse, un départ a fait parler de lui en Singine. Pas celui de Patrice Waeny, qui a choisi de ranger ses patins, mais celui de Sandro Abplanalp. L’ancien joueur de Gottéron, l’un des attaquants les plus doués de la catégorie, a rejoint Université Neuchâtel. «Son départ fait mal», concède Thomas Zwahlen. Cependant, malgré la perte sportive indéniable, ce coup dur est à relativiser. De par ses obligations professionnelles et une blessure, l’attaquant a peu joué l’an dernier (10 matches, play-off et Coupe compris). «Cela permettra à d’autres de prendre plus de responsabilités», note également le coach des Bulls. Tout ceci explique peut-être pourquoi Guin n’a pas vraiment cherché à le retenir. Passons.

Doté d’un contingent plus fourni que la saison dernière, Thomas Zwahlen souligne sa joie de travailler avec une équipe «jeune et prometteuse», dont la moyenne d’âge est de 24 ans. Les bonnes dispositions affichées en avant-saison (7 succès, 2 défaites) sont néanmoins ternies par des blessures. 8 (!) éléments risquent de manquer les trois coups du championnat (Guin accueille GE-Servette II demain à 15 h). «J’espère en récupérer 2-3 d’ici là. La plupart des blessés sont proches du retour, mais il faudra du temps pour qu’ils soient à niveau», soupire Zwahlen, déjà confronté à de multiples défections durant la saison écoulée.

Zwahlen calme le jeu

Si son infirmerie est proche de la saturation, Guin, finaliste en mars dernier, a les moyens de se montrer ambitieux. Comme à son habitude, Thomas Zwahlen calme le jeu. «Je ne sais vraiment pas où nous nous situons. Certaines équipes ont déployé de gros moyens pour se renforcer. Des moyens avec lesquels nous ne pouvons pas rivaliser. Nous devons, à mon sens, d’abord atteindre le masterround (promis aux 6 meilleures formations). Ensuite, le cas échéant, nous verrons dans quelles conditions nous pourrons aborder la suite.» L’entraîneur bernois voit Sion-Nendaz, Star-Forward (issu de la fusion entre Star Lausanne et Forward Morges), Uni Neuchâtel et Franches-Montagnes jouer les premiers rôles.

Quelle: La Liberte (Maxime Meyer)

home-jersey

Die Oberländner-Fraktion Philipp Fontana und Yannic Aeby präsentieren das neue Heimdress.

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s